La méthode Kaisen

Les résultats d’un projet n’étant pas à la hauteur, la première réaction est d’abandonner pour se concentrer sur un autre. Pourtant il existe une méthode simple qui permet de lisser la réussite d’un projet : la méthode KAISEN.

La méthode KAISEN, originaire du Japon, est un modèle d’amélioration continue qui s’est appliqué dans l’industrie, notamment chez Toyota, puis depuis 30 ans le principe a dicté les projets et ses évolutions dans nos entreprises.  Cette méthodologie a permis à un pays comme le Japon de progresser et devenir la première puissance mondiale à la fin des années 80. Le mot « KAISEN » signifie « action à modifier pour un bénéficie, » il fait référence à une contribution collective et non à un bien individuel.

La méthode est basée sur l’idée qu’en améliorant un projet de 1% chaque jour ou lors d’un moment clé, une transformation importante se réalisera à moyen et long terme. Ainsi cette amélioration continue s’oppose à la tentation de transformation majeure, qui souvent est mal planifié et cause un trop grand effort que cela exige.

La méthode KAISEN élimine deux obstacles principaux au changement :

  • La peur du changement. Nourrir des attentes plus réalistes, la déception sera moindre
  • Différer le changement. Car nous avons tendance à différé une tâche compliqué et nous concentrer sur une tâche facile en premier. Ainsi le projet n’avance pas et s’arrête de lui-même.

Toutefois l’application de la méthode est compliquée, car nous souhaitons voir des avancés et les quantifier facilement, par manque de temps. Hors, la philosophie KAISEN invite à l’évolution constante et des outils de performances qui ne vous concentre pas sur l’objectif final, mais plutôt sur le processus pour y arriver.

Étiquettes: